Actualités de la Recherche en histoire visuelle

 

Bourdieu still alive on Facebook

Après Dailymotion, Bourdieu revient hanter Facebook...

Un système de partage vidéo pour téléphone portable par Yahoo

Pour faire concurrence au Youtube de Google, le jeudi 25 octobre 2007, Yahoo Japan a lancé un système de partage de vidéos en ligne fonctionnant également sur téléphone portable. Les utilisateurs de Yahoo!VidéoCast Mobile peuvent télécharger et visionner des vidéos sur leur téléphone ou bien partager leurs propres vidéos en les envoyant sur le serveur de Yahoo grâce à ce nouveau service.

Par Pierre Jean-Martin, Bulletins-electroniques.com, 26/10/2007.
Lire la suite....

Festival du film de chercheur: appel à films

image Organisé par le CNRS et Nancy-Université, le festival du film de chercheur qui se tiendra en Lorraine à Nancy, du 25 au 29 mars 2008, a pour objectif de créer un temps et un espace uniques pour promouvoir et valoriser les productions d'images animées dont les acteurs de la recherche publique ou privée sont auteurs et/ou réalisateurs.

Il peut s'agir de films sur tous supports, illustrant une découverte et ses applications, un savoir faire et sa transmission, les travaux d'un laboratoire, une campagne scientifique ou encore d'images "brutes" relatant une expérience ou une observation.

Le festival du film de chercheur organise ainsi un lieu de rencontres et d'échanges entre les chercheurs producteurs d'images, l'ensemble des acteurs de la recherche, les professionnels de l'image et de l'information scientifique, les mondes socio-économique et culturel, le grand public et les publics jeunes.

Le règlement du festival et le dossier d'inscription sont disponibles sur le site: www.filmdechercheur.eu. La date limite d'inscription et d'envoi des films est fixée au 15 décembre 2007.

Contact: Milica Pejanovic, Festival du film de chercheur, CS 90102, 54519 Vandoeuvre-les-Nancy, tél : +33(0)3 83 85 64 20.

Usages machistes de la photographie dans l'animation contemporaine

A ma connaissance, la première apparition de l'image photographique dans les Têtes à claques. Ca valait bien un signalement... (Piotrr, pardonne-moi: parfois, il faut décompresser un peu...)

Réf.: "Le Western", 17 octobre 2007, les Têtes à claques (Salambo productions).

Nicolas et la vraie de vraie télé réalité (de Free)

Bonne nouvelle, la vraie télé revient, oui, la vraie télé presque comme au début mais avec de la couleur. La vraie télé du réel, la télé réalité sans coupures CSA, sauf celles des coupures de connexion Internet ! Depuis juin, tout ceux qui ont une Freebox dernière génération le savent bien, ils peuvent en quelques secondes et avec peu de matériel faire leur show devant presque 5 millions d’abonnés. A vous de faire le calcul pour estimer le public potentiel, en comptant les enfants et les grand-parents assis sur le canapé. Il était temps de faire un petit point sur trois mois de création audiovisuelle amateur.

Par Nicolas Frespech, Poptronics, 11/10/2007.
Lire la suite...

Guy Môquet, et après?

Le 22 octobre prochain, la lecture de la dernière lettre de Guy Môquet sera l’occasion de ce qui pourrait passer pour une cérémonie de plus, dans le Panthéon résistant. Il n’en est rien: c’est un véritable programme commémoratif que le Bulletin officiel de l’Education Nationale du 30 août organise dans les lycées et collèges. Promotion soudaine d’une figure patriotique, présentée comme exemplaire, place centrale accordée à l’Ecole pour la lecture d’une "lettre", dimension strictement nationale de la célébration: tout cela n’est pas sans susciter des interrogations sur les causes profondes de cette fabrique à "flux tendu" d’un héros pour la jeunesse.

Comité de vigilance face aux usages publics de l'histoire, 8/10/2007.
Lire la suite...

Berkeley en Tube

L'université de Berkeley (dont je vous parlais déjà ici), vient de créer sa propre chaîne sur YouTube. C'est tout naturellement qu'elle y déposera donc les sessions filmées de la plupart des cours qui y sont dispensés, dont le remarquable cours sur les moteurs de recherche avec (entre autres) S. Brin, H. Varian comme professeurs.

Par Olivier Ertzscheid, Affordance.info, 04/102007.
Lire la suite....

Les vidéos faites sur YouTube: un nouveau genre cinématographique?

Plusieurs familles de vidéos se disputent les plates-formes comme YouTube ou Dailymotion: les compilations d’actions sportives, les gags d’animaux, les images piratées des télés, etc… Et certaines misent sur le bouton «avance rapide». Comme celle de Charlie Mars, un technicien audiovisuel français, qui a résumé 500 jours de sa vie (et 70 heures de rush) à 4 minutes. Son film, publié le 10 août 2007 sur Dailymotion, a déjà été vu près de 81.000 fois. Dès le début de la séquence, l’auteur annonce la couleur: «janvier 2006: sans trop savoir pourquoi, je sors mon caméscope et je filme. Un peu chaque jour. Je me filme, moi ou bien cette cagoule stupide que je porte parfois…». Au final: un aperçu de sa vie quotidienne, entre vaisselle qui s’accumule dans l’évier et trajets en train, rythmée par les accélérations.

Par Alice Antheaume, 20minutes.fr, 04/10/2007.
Lire la suite....

Le retour de la vengeance (Dove strikes again)

Le Fou est de retour – et il n'est pas content! Ceux qui ont suivi le feuilleton de l'affaire "Diplomatie Ouest-indienne Against ze Reste of ze World" se précipiteront pour la deuxième couche: Dove a encore frappé – et il y a de quoi s'énerver. Sortez vos comm!

PS. Plutôt que "tonton", je préfère qu'on respecte l'appellation traditionnelle de "Don André", faute de quoi, je risque d'avoir des problèmes avec le syndicat. Merci d'en tenir compte.

3e Festival du film militant

A Aubagne a lieu la troisième édition du Festival du film militant, du mardi 9 au samedi 13 octobre 2007. Les thématiques mises avant cette année sont "la souffrance au travail", "les prisonniers politiques aux USA", "Sexualité et politique (luttes de libérations LGBT et féministes)", "guerre sociale en Amérique Latine" ainsi que de nombreuses autres luttes nationales et internationales, d'une actualité brulante, traduites à travers différents formats et genres cinématographiques. Réalisateurs et réalisatrices ainsi que des acteurs et actrices du mouvement social seront présents.

Pour en savoir plus sur le festival et sur l'association SPID , consulter: www.festival.documentaires.info.

La classe...

Carton d'invitation à l'installation et à la remise de l'épée de Lucien Clergue, nouvel académicien des beaux-arts, le 10 octobre 2007 sous la Coupole. Comment on s'habille?

L’art d’insulter le client avec sa propre image

Pour emprunter régulièrement les transports en commun de la région parisienne, de plus en plus d’usagers sont amenés à se procurer une carte d’abonnement nommée "passe Navigo". Sur cette carte figure une photographie de l’abonné(e), prise en agence au moyen d’une simple webcam. Le résultat qu’on m’a proposé en ma qualité de nouvel abonné, il y a déjà quelques mois de cela, est affligeant. Passe encore que ma tête soit complètement décentrée à gauche dans le cadre, mais que mon visage soit seulement éclairé par le néon blafard et hésitant du plafond de l’agence; que la finesse de l’image soit si redoutable qu’on peine à y distinguer l’existence de mes lunettes… Nul besoin d’être un hypersensible de l’image pour estimer que c’est là du grand n’importe quoi. Quelle est l’utilité de ce portrait sur une telle carte? Dans la pratique, je peine à la cerner. La carte est dotée d’une puce lue à distance, qui déclenche une sonnerie à l’attention du conducteur du bus lors de l’embarquement, ou qui provoque l’ouverture d’une porte à l’entrée du métro. Aucun agent ne se soucie de cette photo.

Par Erwan, Iconique.net, 18/09/2007.
Lire la suite...

Place de la Toile: ça commence mal

Je me permets de plagier le titre d'un récent billet paru sur Arhv, pour évoquer le glissement progressif vers le fiasco de la toute nouvelle émission de France Culture consacrée à Internet. Lorsque les deux animateurs - Caroline Broué et Thomas Baumgartner, ont commencé la première de leurs émissions par une revue de presse construite pour l'essentiel sur la lecture de titres généralistes comme Le Monde et Télérama, on pouvait se douter que quelque chose allait très vite clocher. En réalité, la qualité de leurs invités : Joël de Rosnay et Véronique Kleck a pu faire illusion un moment. Nettement moins maîtrisé la semaine suivante (sur la question du gratuit avec Olivier Bomsel), le débat vient aujourd'hui de s'effondrer en nous faisant subir une heure de propagande « décomplexée » comme on dit maintenant, en faveur de Nicolas Sarkozy, de son génie, de son courage et de ses idées neuves sur Internet.

Par Piotrr, Blogo Numericus, 15/09/2007.
Lire la suite...

Rave Reviews All Around

For art history professors returning to the classroom this fall, the signs are good. In a quick survey of student blogs, we noted the following recent comments: "My art history professor is absolutely amazing. I feel so good about this being my major, especially if I can have more classes with him later on. I’m not even interested in the period we’re studying, but I can never wait to get to his lectures. He’s is fascinating, and he loves what he does. And he knows what he’s talking about … He is unbelievable. I can’t wait for his office hours so I can go meet him. Just to be in the same room as him is incredible."

Par Art History Newsletter, 13/09/2007.
Lire la suite...

Idée reçue n°1: La dictature esthétique des médias

image A propos de cette vidéo qui avait laissé derrière elle la trace habituelle du micro-tollé internaute, il y avait deux ou trois détails à ajouter. On aura assez lu et entendu cette histoire de “la beauté c’est factice“, “voilà qui prouve bien qu’on nous manipule“, “vous avez vu à quoi ça tient, votre conception de la beauté ?“, etc. Le message de la vidéo peut être ce qu’il veut, à vrai dire quel qu’il soit il ne changera pas la face du monde. Par contre, de tout ce qui a pu en être tiré, on n’a pas encore croisé de commentaire de graphiste. Cette vidéo rappelle surtout que pour qu’une beauté ressorte sur du papier, il faut en exagérer les formes : l’oeil n’est pas exercé à reconnaître sur une affiche ce qu’il croise dans la rue. La photo déforme. D’ailleurs c’est la même raison qui fait qu’on se déteste cordialement sur les photos, qu’on y trouve nos défauts exagérés alors qu’on pensait se connaître parfaitement grâce au reflet du miroir.

Par Diplomatie ouest-indienne, 07/09/2007.
Lire la suite...

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 >