Actualités de la Recherche en histoire visuelle

 

Vers une nation sans mémoire?

Communiqué de l'Association des archivistes français.Depuis quelques mois est annoncée la disparition de la direction des Archives de France dans le cadre de la RGPP. Cette disparition est maintenant actée, et le pilotage de la fonction archives se trouve fondue, au ministère de la Culture et de la Communication, dans une "direction générale des patrimoines de France".

L’Association des archivistes français, qui représente une large majorité des responsables et des collaborateurs des services d’archives publics et privés, ne peut s’y résoudre.

1) Les archives sont l’arsenal juridique et informationnel de l’Etat, avant même d’en représenter le patrimoine matériel et immatériel. Elles sont aussi un outil majeur pour l’exercice de la démocratie. Elles ne peuvent être réduites à un ensemble patrimonial.

Lire la suite...

Equiper Désordre de son appareil photo-numérique

Internet est une aventure. Elle est complexe, non pas en ce qu’elle bouscule l’ordre établi des choses, mais, dans l’ordre de ce que bouscule le numérique, elle inaugure un territoire où nous pouvons agir, réagir, créer – en somme reconstituer, dans d’autres frontières, ce qui nous fondait comme communauté dans le mot culture, et ses pratiques et usages d’avant le numérique. Complexe, parce que cela recouvre indistinctement les mutations lourdes, celles qui n’ont rien à voir avec le Net: combien de fois voyons-nous "Internet" pris comme bouc émissaire de ce qui ne va pas, alors même que la gestation principale de cet outil, dans notre domaine, s’est faite par et dans les usages subversifs...

Par François Bon, Le Tiers Livre, 26/06/2008.
Lire la suite...

Une mise en jambes pour le Bhicc

image Bienvenue au tout nouveau Bhicc, blog d'histoire culturelle du cinéma, animé par nos amis Anne Kerlan-Stephens, Christophe Gauthier et Dimitri Vezyroglou, responsables du séminaire "Histoire culturelle du cinéma" (IHTP/Paris 1) à l'INHA. Le 18 juin était incontestablement un bon jour pour inaugurer cet organe – qui ne rime pas pour rien avec Lhivic (avec toutes mes excuses pour les clous et les vis qui traînent dans les coins, on fignole ça dès que possible...).

Il fallait la verve d'Anne pour saluer à sa manière la disparition de Cyd Charisse, tout en esquissant un habile pas de deux entre radio et cinéma. Le nouveau venu intègre dès maintenant la petite communauté du Planet Histoire visuelle, notre agrégateur de blogs, indispensable dans tout bon lecteur de fils RSS. Encouragements et commentaires sont attendus de pied ferme!

Mascarade pour un massacre? Télévisions publiques en péril, pluralisme en danger

Evoquant la suppression de la publicité sur les télévisions publiques, Nicolas Sarkozy l’avait implicitement proclamé le 8 janvier 2008: «Avec moi, on décide d’abord, on réfléchit ensuite.» Pour asséner son refus de toute augmentation de la redevance, il vient de compléter cette règle de gouvernement (pas totalement inédite…) par une nouvelle maxime: «Avec moi, on réfléchit, mais ça ne sert à rien: j’ai déjà décidé.» (...) Même les plus naïfs finissent pas se résoudre à l’admettre: la prétendue refondation de l’audiovisuel public a pour effet (si ce n’est son but) l’affaiblissement de France Télévision au bénéfice du secteur privé.

Par Grégory Rzepski et Henri Maler, Acrimed, 09/06/2008.
Lire la suite...

Villa à saisir

Vie culturelle. Mort de rire! Après la campagne contre le parachutage du conseiller en disgrâce Georges-Marc Benamou à la villa Médicis, les aficionados de l'institution doivent se demander si la bronca était une bonne idée. «Il ne faut jamais désespérer tout à fait des princes qui nous gouvernent», s'exclamait avec conviction Pierre Assouline. En effet. C'est finalement l'animateur Frédéric Mitterrand, soporifique pipolisateur du cinéma à la télé ("Etoiles et Toiles", 1981-1986), qui s'y colle. Tu croyais quoi, qu'on allait y mettre Alain Schnapp? Eh non, ça se passe comme ça, la vie culturelle sous Sarkozy! Alors, un bon conseil: une prochaine fois, mieux vaut éviter toute polémique, on risque de se retrouver avec Frédéric Taddei, Michel Denisot, ou pourquoi pas Marc-Olivier Fogiel. Mais non, pas Pascal Sevran... (Cela dit, avec sa nécro d'enfer d'écrivain culturel qui tue de sa race, on se dit qu'à un mois près, on a peut-être échappé au pire.)

Un aperçu de l'ambiance à la Villa dans les semaines à venir:

Justice expéditif (Stress)

Début mai 2008, le groupe Justice met en ligne sur les plateformes YouTube et Dailymotion son dernier clip, illustrant le morceau Stress. Réalisé par Romain-Gavras, du collectif Kourtrajmé, le film, très attendu, scandalise et devient un hit en quelques jours, alimentant forums et échanges nerveux. La presse nationale relaie le buzz (Le Monde, Libé). (...) Et comme souvent au cinéma ou à la télévision, cette étude, ce travail descriptif passent par la violence, une dramatisation ou une tension. Pour le dire d’une formule, Stress est une analyse iconographique des figures contemporaines de la transgression et de l’insoutenable social.

Par Aka, L'oBservatoire, 17/05/2008.
Lire la suite...

L'EHESS chatte sur Agoravox

Au moment où l'EHESS teste son nouveau site web, saluons l'intervention sur Agoravox de Pap Ndiaye, maître de conférences à l'Ecole. A l'occasion de la parution de La Condition noire. Essai sur une minorité française (Calmann-Lévy), l'historien met en ligne deux extraits significatifs de l'ouvrage et invite à un chat sur cette même plate-forme aujourd'hui à 17h30. Une manière de présenter une enquête savante plus en phase avec l'actualité du sujet que le rituel compte rendu dans les Annales, qu'on lira d'ici un an ou deux.

De la valeur-absolue historique d’une image

Peut-on parler de la valeur-absolue historique d’une image comme on parle en mathématiques de la valeur absolue d’un nombre? En mathématiques, celle-ci désigne la valeur numérique du nombre sans tenir compte de son signe; autrement dit, à cette valeur absolue numérique vient s’ajouter un signe "plus" ou un signe "moins", selon l’usage qui en est fait dans une opération. L’exposition, à la Bibliothèque Historique de la ville de Paris, de plus de deux cents photographies en couleurs d’André Zucca, intitulée "Les Parisiens sous l’occupation", offre une bonne occasion d’en discuter. Il existe, en effet, un côté gigogne – et fascinant – dans ces photographies en ce qui concerne leur (r)apport à l’histoire, le titre de cette exposition renvoyant expressément à une période de l’histoire, et non des moindres.

L'Atelier du Lhivic, 28/04/2008.
Lire la suite...

Compte rendu de "Devenir media", d'Olivier Blondeau

Olivier Blondeau est chercheur-enseignant en Sciences de l’information et de la communication à l’université de Lille 3. Dès le tournant des années 2000, il amorce une série de travaux sur les formes de militantisme sur le web et, plus globalement, sur les possibilités d’expression et de participation offerte par cet environnement. Il est l’auteur d’une thèse intitulée Les orphelins de la politique et leurs curieuses machines. Expérimentations, esthétiques, techniques et politiques à l’ère des réseaux, soutenue en 2006 (IEP, Paris). Il a, à de nombreuses occasions, collaboré avec Laurence Allard, maître de conférences en sciences de la communication à l’ université Lille 3, (UFR Arts et Culture), qui consacre elle aussi ses recherches aux différents aspects de l'"activisme électronique" (voir notamment la série de conférences qu’elle anime sur ce thème au Centre Pompidou en 2006-2007).

L'Atelier du Lhivic, 14/05/2008.
Lire la suite...

Ramener les stars sur terre... Petite sociologie d'un ultimate concern

Depuis qu’Hollywood a inventé les stars de cinéma, celles-ci se sont multipliées, démultipliées sur nos écrans et dans le regard contemplatif des spectateurs sensibles à leur aura. Pourtant, quoiqu’en pensent ceux qui utilisent aujourd’hui le mot "star" à tort et à travers ou ceux qui croient que les stars se fabriquent à l’envie, force est de constater que l’opération de multiplication et démultiplication des stars est loin d’être réalisable à l’infini. Il faut savoir qu’on dispose d’un matériau tout à fait exceptionnel qui nous permet de valider ce constat et ce depuis le milieu des années 1930.

Par Emmanuel Ethis, Le Socioblog, 30/04/2008.
Lire la suite...

Sepia No More

Let’s face facts: the Web, after nearly 20 years, has failed to uncover new masters of noble art forms like poetry, sculpture and the airport thriller. But it has engendered — for good or ill — new forms of creative expression. Blogs and viral videos are only the most obvious. Fan fiction, wikis, Flash animation and Second Life avatars are a few more. People don’t upload to the Web words and images they had fashioned apart from the Web; they fashion their stuff specifically for online platforms and audiences.

Par Virginia Heffernan, New York Times, 27/04/2008.
Lire la suite...

The New York Times on the New Art of Flickr

Personally I believe that one of the greatest things that Flickr represents is a new democratization of fine art photography. For the past 100 years, much of what the world considers fine art photography has been bestowed upon us by a very small handful of influential gatekeepers. Literally, at any given time, probably less than 100 people control 95% of what the world is told to consider fine art. These are a few major museum curators, select gallery owners, and other influencers. These individuals not only control the prices that fine art photography will fetch, they quite literally control what is considered the best fine art in the world today. They tell people what photography ought to be deemed great and what ought to be deemed amateurish.

Par Thomas Hawk, Thomas Hawk's Digital Connection, 25/04/2008.
Lire la suite...

Un esempio da imitare

Straordinario strumento e punto d'incontro per chi si occupa di immagini visive (fotografia, cinema, audiovisivi) e scienze sociali il sito francese: www.lhivic.org. Costituito da un gruppo di giovani ricercatori condotti da giovani docenti universitari, disponibilissimi, si dimostra un fecondo strumento di incontro, scambio ed opportunità; non solo per le informazioni puntualissime collegate - vi perdere ad esplorare tutti i link - ma per il blog: http://www.arhv.lhivic.org...

Par Annalisa Vio, Pensiero dominante, 18/04/2008.
Lire la suite...

Evénement à la demande

Le direct à la télé est désormais une denrée rare. Les émissions sont souvent enregistrées et à part les journaux télévisés (en pleine désaffection), l'usage du direct sur les chaines hertziennes reste une exception (vive le sport?). Nous nous sommes habitués à ce décalage, il arrive parfois de remarquer une désynchronisation d'évènement, lorsque le présentateur ou animateur fait une référence temporelle inappropriée...

Par Laurent Neyssensas, 15/02/2008.
Lire la suite...

Obama et la question de l'esclavage

Les adversaires d'Obama cherchaient la faille depuis plusieurs mois. La figure controversée du pasteur Jeremiah Wright, membre de l'église Trinity Church of Christ, qui avait marié Obama et baptisé ses filles, a ainsi été livrée en pâture à la presse américaine. Celle-ci, soudainement inquiète d'avoir été perçue comme trop favorable au challenger de Hillary Clinton dans la course à l'investiture démocrate, a largement diffusé des extraits de sermons du pasteur appelant, entre autres, les Africains-Américains à préférer s'écrier "Que Dieu maudisse l'Amérique" au lieu de "Que Dieu bénisse l'Amérique".

Lire la suite...

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 >