Actualités de la Recherche en histoire visuelle

 

Contrat californien et eugénisme documentaire

Google vient d'autoriser le téléchargement en pdf des ouvrages libres de droit disponibles dans Google Books. (...) La bibliothèque universelle, cette utopie que le numérique que nous avait mis à portée de main, vient de mourir. Les politiques culturelles publiques ont patiemment creusé sa tombe. Et ce sont les bibliothécaires eux-mêmes, de bonne foi, qui ont signé le pacte de Faust.

Par Olivier Ertzscheid, Affordance.info, 30/08/2006.
Lire la suite...

Fini la tremblante des photos

Des chercheurs de l'Université de Toronto et du MIT ont développé une nouvelle technique de traitement d'image qui permet de retirer le flou qui résulte d'un tremblement pendant la prise de la photo. Leur méthode est basée sur un algorithme qui calcule le mouvement, le chemin précis emprunté par l'appareil photo à l'instant précis où la photo a été prise.

Source: hOwGee, 10/08/2006, via Le Blog photo.
Lire la suite...

L'essai en histoire de l'art, une espèce en voie d'extinction?

L'excellent Art History Newsletter signale un article du Chronicle of Higher Education selon lequel, «si les publications scientifiques comportaient une liste des espèces menacées d'extinction, les essais en histoire de l'art devraient figurer au premier rang». Il n'est pas inhabituel de voir un spécialiste de la Renaissance payer de sa poche 10.000 ou 15.000 $ pour assurer l'illustration d'un ouvrage dont l'éditeur ne vendra que 500 exemplaires. Comme l'explique l'éditeur Susan Bielstein dans son ouvrage récent: Permissions, A Survival Guide (University of Chicago Press, 2006): «Entre la diminution des ventes et l'augmentation du coût des droits de reproduction, ce segment de l'édition est désormais si sévèrement compromis que la monographie d'art est sérieusement en danger et pourrait très bien dépasser le vairon argenté dans sa course à l'extinction».

Lire la suite...

"Art Since 1900" Critiqued

The latest Art Bulletin includes eight reviews of the recently published textbook, Art Since 1900, by Hal Foster, Rosalind Krauss, Yve-Alain Bois, and Benjamin Buchloh. Several of the reviewers find that the book is possibly too advanced for undergraduates. Many of them also suggest that the Foster, Krauss, Bois and Buchloh have created a new, authoritarian and unselfcritical master narrative. In this connection, it’s surprising that no reviewer quotes from the book’s roundtable in which one speaker asks for a discussion of the authors’ own biases, only to receive no real answer.
Source: Art History Newsletter, 28/06/2006
Lire la suite...

Flickr, l’une des choses les plus importantes qui soit arrivé à la photographie

image On pourrait un peu décrire Flickr comme les clubs photographiques et les sociétés d’amateurs du début du XXe siècle, en mieux. Flickr fonctionne sur l’émulation et la pédagogie. C’est une formidable école de photographie, où l’on voit les photos des autres, où l’on est sollicité pour les commenter et dont la conséquence est la naissance d’un esprit d’émulation qui fait, pour ceux qui jouent le jeu, qu’on cherche à améliorer la qualité des images qu’on produit.

Une interview d'André Gunthert sur InternetActu, 8/06/2006.
Lire la suite...

Inside Flickr

image Flickr est l’un des nombreux services de partage de photos en ligne, à ce jour le plus connu et le plus utilisé dans sa fonction de partage. Ce service, né officiellement le 10 février 2004, a dépassé en février dernier les 100 millions de photos hébergées. Selon Steven Levy et Brad Stone, 3 millions d’utilisateurs enregistrés partageaient 130 millions de photos en mai 2006.

Hubert Guillaud consacre un billet détaillé à Flickr sur InternetActu, 7/06/2006.
Lire la suite...

Mit dem Auge der Geschichte auf die neuen digitalen Bildmedien

Die letzte Ausgabe von Photonews (Juni 2006) enthält ein Interview von André Gunthert, Leiter des Lhivics (Labors zur zeitgenössischen Forschung zur Geschichte der visuellen Medien) an der EHESS.

Lire la suite...

Koh Lanta chez les tribus

Il semblerait que le monde des peuples autochtones et des dernières tribus soit de plus en plus à la mode et aux goûts du jour. La dernière trouvaille en date des décideurs qui font et défont le monde du PAF (Paysage Audiovisuel Français) n’est autre que la commande par France Télévisions d’un reality show au coeur des dernières tribus! France Télévisions vient en effet de charger une société de production française, filiale du groupe Endemol, de monter pour France 2 neuf émissions de 90 minutes chacune destinées au prime time et qui mettront en scène un casting de 6 à 9 candidats lancés à l'aventure au coeur des tribus. Ils auront à vivre pendant huit jours la vie tribale des Hadzabé, celle des Miao de Chine, des cavaliers mongols, etc., et seront jugés par un ethnologue référent et par les chefs des villages! Koh Lanta chez les tribus!
Lire la suite...

Source: Cyberacteurs, 30/05/2006

Visual Studies in Germany

What’s the latest with Bildwissenschaft? Christiane Kruse reviews several recent books on the subject and credits W. J. T. Mitchell’s 1994 Picture Theory with inspiring many of them. In What Do Pictures Want?, Mitchell’s latest, he explores the counterintuitive idea that pictures themselves have life and power and “do things to us that we don’t want done.” Hans-Dieter Huber (CV), meanwhile, introduces recent findings in brain research, which confirm the idea that our conscious thoughts constitute just a fraction of our mental activity when we look at a picture. The collection edited by Klaus Sachs-Hombach offers a smorgasbord of disciplinary perspectives on the field, and Martin Schulz addresses the discipline’s historical roots.

The Art History Newsletter, 25/05/2006.
Lire la suite...

Deuxième concours de sociologie visuelle

La revue Tracés, avec le soutien de l'ENS-LSH, du portail électronique liens-socio et du Groupe de recherche sur la socialisation (ENS-LSH/Lyon II), organise le deuxième concours de sociologie visuelle. Ce genre, essentiellement développé aux Etats-Unis, mêle image et texte dans une réflexion sociologique. Le thème retenu pour cette deuxième édition est "Marges".

Les projets se composent d'une série de photographies (de 3 à 5) et d'un texte développant une argumentation sociologique.

Un jury composé de professionnels de la photographie et de sociologues se réunira en octobre 2006 à l'ENS-LSH. Lors de la première édition en 2004, Howard Becker et Bruno Latour étaient chargés de désigner les lauréats.

Les meilleurs projets seront exposés à l'ENS-LSH, puis dans plusieurs villes de France, dans le cadre d'une exposition itinérante.

Lire la suite...

Compte rendu de "Entre le voir et le dire" sur LTA

Issu d’une thèse de doctorat soutenue en 1999 à l’Université de Montréal, cet ouvrage apporte une contribution essentielle à l’histoire de la critique d’art; on sait quel rôle important ont joué les écrivains dans l’appréciation et la défense de l’art à l’époque du symbolisme. Un certain renouveau d’intérêt pour l’histoire de la critique d’art, qui se concrétise aussi par des expositions (...), permet depuis quelques dizaines d’années l’étude et l’approfondissement d’un pan entier de l’histoire de l’art. L’ouvrage collectif dirigé en 1990 par Jean-Paul Bouillon et Constance Naubert-Riser, La Promenade du critique influent, avait déjà permis de souligner le rôle de tel ou tel écrivain «non professionnel de l’art» dans le paysage artistique...

Compte rendu de: Françoise Lucbert, Entre le voir et le dire. La critique d’art des écrivains dans la presse symboliste en France de 1882 à 1906, Presses universitaires de Rennes, 2006.
Par Jean-David Jumeau-Lafond, La Tribune de l'art, 18/05/2006.
Lire la suite...

Comptes rendus de l'exposition Ingres

Didier Rykner propose, dans La Tribune de l'art, un compte rendu détaillé de l'exposition Ingres ainsi qu'une série de notes de lecture sur les ouvrages récents consacrés au peintre.

Parodying "October"

Is the influential October magazine, the flagship journal of art theory, a spent force? The editors of the newly released November certainly seem to think so. The 46-page inaugural issue of the parody mag offers a savage send-up of the widely copied, jargon-heavy style of October, via, among other things, contributions from ‘Lukács G. C. Hechnoh’ (an analogue of neo-Marxist critic and frequent Artforum contributor Benjamin H. D. Buchloh), who provides a text sternly condemning "Ikea’s Historic Amnesia", and an essay by ‘Rosamund Kauffmann’ titled "A Picturesque Stroll around Jeff Koons’ Porcelain Pink Panther", employing the fragmentary, French-interspersed style of Rosalind Krauss.

Source: Artnet via The Art History Newsletter, 28/04/2006.
Lire la suite...

Courbet and the Modern Landscape

Malgré son titre, l’exposition du J. Paul Getty Museum évite à peu près tous les écueils d’un modernisme aujourd’hui bien périmé. Le catalogue, au contraire, s’appuie avec précision et finesse sur l’historiographie récente, plus ouverte au contexte historique et culturel, esthétique et commercial, plus consciente de la complexité du personnage et de l’élaboration des images, qui s’avère moins innocente, instinctive ou naïve qu’elle ne paraît. Courbet fait flèche de tout bois, s’empare très tôt de l’héritage assumé de l’école de Barbizon, regarde Daubigny et même Harpignies, s’approprie jusqu’à l’imagerie touristique.

Compte rendu de: Mary Morton, Charlotte Eyerman, Courbet and the Modern Landscape, Getty Publications, 2006.
Par Stéphane Guéguan, La Tribune de l'art, 07/04/2006.
Lire la suite...

Occupation de l'EHESS: entretien avec P. Haag et J.-C. Schmitt

Bernard Girard reproduit sur son blog l'interview radiophonique de Jean-Claude Schmitt et Pascale Haag diffusée hier matin sur Radio-Aligre. Ces deux enseignants-chercheurs de l'EHESS donnent leur témoignage sur l'occupation du 105, bd Raspail, et reviennent notamment sur la question de l'intervention tardive des forces de l'ordre, en apportant des précisions sur plusieurs points. L'appel de la direction de l'Ecole à la police s'est effectué dès le lundi 20 mars à 23h08. Outre le sentiment d'avoir été abandonnés par les pouvoirs publics, les chercheurs expriment leur stupéfaction devant la recommandation effectuée par la préfecture de police de recourir à une société de vigiles. Un conseil tout à fait précis, puisqu'il était assorti des coordonnées de ladite société. Celle-ci a participé à l'évacuation du 105, où les vigiles sont entrés les premiers. Ce recours à une police privée, très onéreux (il coûte 11.000 euros par jour à l'EHESS), est un fait grave pour une démocratie, estiment-ils. Jean-Claude Schmitt et Pascale Haag proposent également des éléments d'analyse des formes particulières de l'occupation, qu'ils rapprochent notamment de la crise des banlieues de novembre 2005.

Lire aussi sur ce blog:

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 >