Actualités de la Recherche en histoire visuelle

 

Le Cauchemar de Darwin et la rumeur

A l'occasion de la projection du documentaire d'Hubert Sauper, Le Cauchemar de Darwin, lundi 24 avril sur Arte, Pierre Assouline fait le point sur son blog, La République des livres, sur la violente polémique qui a accompagné la sortie du DVD, inaugurée par l'article de François Garçon en janvier dernier. Selon Assouline: Ces derniers temps, en réaction à l’agitation suscitée par l’article des Temps modernes, et aux retournements de vestes, l'heure est au contre-contre-emballement, et à l'analyse critique de la rumeur. Mieux que n'importe quel article à thèse, la lecture des commentaires du billet montre que ceux qui n'aiment pas le film de Sauper sont pour la plupart ceux qui ne supportent pas le procès en mauvaise conscience fait à l'Occident. Autrement dit, la discussion ne porte qu'en apparence sur la question du documentaire ou de la fiction. Derrière la façade des arguments cinématographiques se cache l'affrontement brutal des sensibilités politiques et des positions sur le colonialisme. On s'en doutait un peu.

Références:

  • Pierre Assouline, "Fin du cauchemar de Sauper", La République des livres, 21/04/2006.
  • François Garçon, "Le Cauchemar de Darwin, allégorie ou mystification?", Les Temps modernes, n° 635-636, janvier 2006, p. 353-379.

Occupation de l'EHESS: réception des photographies

image Une semaine après la mise en ligne des photographies de l'EHESS, il est possible d'esquisser quelques indications quant à leur circulation et leur réception. Pour un chercheur qui consacre cette année l'un de ses séminaires aux "Nouvelles pratiques des images", ce cas d'école constitue l'occasion inespérée d'un test en grandeur réelle.

Le vendredi 24 mars, 166 photographies (1 carte de 512 Mo pleine) ont été exécutées entre 8h03 et 8h37 à l'aide d'un Canon EOS 350D. Du 105, je me suis rendu au 54, boulevard Raspail, où j'ai croisé Danièle Hervieu-Léger et lui ai annoncé que j'avais réalisé les prises de vues. J'avais avec moi mon portable, mais celui-ci n'est pas paramétré pour se connecter directement au réseau internet de la MSH. C'est pourquoi j'ai demandé à Eloi Ficquet si je pouvais utiliser son bureau, en lui empruntant ses codes d'accès, ce qu'il a accepté. C'est donc là, après installation et vérification de l'établissement de la connexion, que j'ai procédé à l'importation des images sur mon ordinateur, puis à un tri rapide, en éliminant pour l'essentiel les doublons et les photographies ratées (bougées ou insuffisamment éclairées). J'ai tenté d'appliquer dans quelques cas des corrections de dominante ou d'exposition, mais devant le peu de succès de ces tentatives, j'ai jugé que je n'avais pas le temps de procéder à une retouche en règle. Après un légendage sommaire, c'est donc pour la plupart des images non retouchées qui ont été téléchargées, en 1280 pixels de large, sur mon compte Flickr.

Lire la suite...

Blogolalie

Je constate la reprise de certains de mes comptes rendus de l'occupation de l'EHESS sur Samizdat ou Indymedia. Je tiens à préciser pour éviter tout malentendu que ces répétitions ne sont pas de mon fait, n'ont été précédées d'aucune demande ni suivies d'aucun avertissement. L'économie des renvois sur les blogs offre un espace de circulation qui est une merveilleuse richesse. A condition de ne pas confondre signalement et plagiat. Certes, ces agrégateurs de contenus comprennent une mention de source - plus ou moins confuse selon les cas. Mais seule une citation volontairement incomplète oblige à se rendre sur la page originale pour accéder au texte dans son entier. Telle est la politique appliquée par Actualités de la recherche en histoire visuelle.

Lire la suite...

Cent millions d'images sur Flickr

image Le dépôt d'images Flickr, qui vient de fêter ses deux ans, a annoncé le 14 février le téléchargement de sa 100.000.000e photographie. Au moment de son rachat par Yahoo!, en mars 2005, le site revendiquait 5 millions d'images, après un an d'existence. La 95.000.000e photographie a été enregistrée le 3 février, ce qui signifie que l'accroissement des 5 derniers millions s'est effectué en à peine plus d'une dizaine de jours. Des chiffres qui laissent rêveur... Et un taux de progression qui suggère que la transition vers la photographie numérique est bel et bien achevée.

Abou Ghraib: deux ans après, les originaux

image La chaîne australienne SBS a diffusé le 15 février, dans le cadre de son émission d'informations "Dateline", une séquence de 13 minutes dans laquelle apparaissent une soixantaine de photographies ou d'extraits vidéos inédits témoignant des tortures de la prison d'Abou Ghraib (copies de la séquence sur Boing Boing) - entretemps authentifiées par le Pentagone. Insérées dans une longue interview de l'avocate Amrit Singh, porte-parole de l'ACLU (American Civil Liberties Union), association de défense des droits civils, ces images sont issues du même contexte que celles publiées en avril-mai 2004, relatives à des actes commis fin 2003, tous condamnés par les tribunaux américains. Elles sont toutefois beaucoup plus brutales que les photographies diffusées jusqu'alors. Blessures sanguinolentes en gros plan, actes sexuels forcés, coups et exactions: en comparaison du corpus initial, celui-ci témoigne de façon infiniment plus explicite des souffrances des prisonniers, dont les visages sont montrés avec insistance.

Lire la suite...

Citabilité en ligne des articles de presse

Actualités de la recherche en histoire visuelle est un outil voué au signalement, non au pillage: les articles dont nous ne sommes pas les auteurs et qu'il nous paraît utile de porter à la connaissance du lecteur ne sont jamais recopiés intégralement, mais présentés sous la forme d'une citation liminaire en italiques et d'un lien "lire la suite..." qui renvoie à la publication originale, accompagnée d'une description précise de la source (voir par exemple: "Mizuko Ito on "Intimate Visual Co-Presence" via camphone image sharing"). Cette pratique respectueuse du droit d'auteur et du privilège d'édition est également nécessaire aux usages de la recherche.

Lire la suite...

L'affaire des caricatures en perspective

image On attendait depuis longtemps une contribution qui, dans l'affaire des caricatures danoises, interroge sa chronologie paradoxale et son démarrage tardif. C'est chose faite sur Embruns, l'excellent blog de Laurent Gloaguen, qui décrit les faits avec clarté, et sur ILikeYourStyle, qui documente la manipulation. Lectures que l'on pourra compléter par celle de l'article de Pierre et Micheline Centlivres, paru dans le dernier numéro d'Etudes photographiques, qui dément l'idée reçue selon laquelle l'interdiction de représenter le Prophète serait un dogme de l'islam (voir ci-contre).

Illustration: "Mohammad, l'Envoyé de Dieu", affiche imprimée à Qom (Iran), 49 x 34 cm, 2001-2002 (coll. P. et M. Centlivres, n° 2624), extrait de l'article "Une étrange rencontre".

Références:

  • Laurent Gloaguen, "Caricatures et manipulations", Embruns, 10/02/2006.
  • JoliDragonRose, "Momo, Al Fagr, Dossier Akkari 43, Cochon, Trie-sur-Baise", ILikeYourStyle, 10/02/2006 (Edit: article retiré de la consultation).
  • Pierre Centlivres et Micheline Centlivres-Demont, "Une étrange rencontre. La photographie orientaliste de Lehnert et Landrock et l’image iranienne du prophète Mahomet", Etudes photographiques, n° 17, novembre 2005 (non disponible en ligne).

Du bist Deutschland, l'arroseur arrosé

image Officiellement arrivée à son terme le 31 janvier dernier, la campagne "Du bist Deutschland" (voir mon précédent compte rendu) n'en finit pas de rebondir. En cédant au goût de la formule dans un e-mail circulaire, son responsable, le publicitaire Jean-Remy von Matt, se laissait aller à qualifier les blogs de nouveaux ”murs de chiottes” de l'internet (”den Weblogs, den Klowänden des Internets”). Diffusée sur le web début janvier, cette phrase malheureuse a fait classer "Du bist Deutschland" parmi les premiers sujets de discussion des blogueurs du monde entier par Technorati. La réplique définitive a été apportée par Jeremy Tai Abbett, qui a posté sur Flickr la parodie: "Du bist Jean-Remy von Matt" (voir ci-contre). Les Allemands en sont-ils quittes pour autant? Du point de vue de l'image, l'objectif de la campagne est assurément manqué. ”Depuis hier, nous avons à nouveau le droit d'être qui nous voulons”, note malicieusement un internaute. Reste l'opposition emblématique et presque caricaturale des médias institutionnels et des blogs - d'un côté: le poids de l'argent, le conformisme et l'incompréhension, auxquels s'ajoute désormais la rancoeur envers une opinion publique rétive; de l'autre: la réactivité, l'inventivité et l'humour des témoignages individuels, en phase avec l'air du temps. Avec plusieurs commentateurs, on peut d'ores et déjà qualifier l'épisode de ”tournant pour la blogosphère allemande”. Et parier que la prochaine campagne d'intérêt général se fera ou plus discrète - ou directement sur les blogs.

Références:

Illustration: "Mockery of a campaign running in Germany", photomontage de Jeremy Tai Abbett, publié sur Flickr le 31/01/2006.

Les blogs universitaires français, un frémissement

Y-a-t'il ou non un phénomène des blogs universitaires français? La publication d'un billet intitulé "Blogs et enseignement supérieur" par l'Amue (Agence de Mutualisation des Universités) le 17 janvier, a déclenché une série de réactions qui tempèrent quelque peu l'optimisme de l'article. On lira notamment:

Lire la suite...

Une nouvelle maquette pour ARHV

image En ce début d'année, Actualités de la recherche en histoire visuelle change de présentation, avec une maquette adaptée d'un thème très graphique de Zoe. Les thèmes précédents (d'après "Kameleon" et "Kit" de Kozlika) restent disponibles, par l'intermédiaire du sélecteur de visualisation: un cookie enregistrera le choix de votre option préférée, qui peut être modifiée à tout moment. A noter que le thème "Kameleon" ne s'affiche correctement que sous Firefox - qui reste le navigateur recommandé pour la présentation optimale de ce blog.

Edit: Le selecteur de thèmes a été abandonné en septembre 2006, au moment de la mise en place du nuage de tags (colonne de droite), pour ne pas alourdir inutilement les options de navigation.

Ouverture de ViteVu, le blog de la Société française de photographie

image Après avoir revitalisé son Bulletin dès 1994, puis créé la revue Etudes photographiques, qui fêtera ses dix ans cette année, la Société française de photographie rejoint l'avant-garde des publications en ligne. Présente sur internet depuis 1996 grâce à l'aimable concours du plus ancien magazine spécialisé en ligne, Photographie.com, la SFP a inauguré le 3 janvier son nouveau blog, ViteVu, qui prend désormais le relais du Bulletin papier pour informer le public de ses travaux, avec le bénéfice des technologies les plus récentes: moteur de recherche intégré, commentaires interactifs ou fils RSS multiples. D'autres applications de ces outils sont actuellement en préparation, qui permettront prochainement un accès facilité aux ressources des collections.

Référence: http://www.vitevu.fr.

Luminous-Lint, nouveau site collaboratif sur l'histoire de la photographie

image Créé par Alan Griffiths le 25 novembre 2005, le site "Luminous-Lint - World Photography" se présente comme une ressource collaborative consacrée à l'histoire de la photographie. Il rassemble informations, biographies et bibliographies sur plus de 2000 photographes, en majeure partie américains, et recense plus de 5000 ouvrages en anglais. Archéologue de formation devenu spécialiste des outils multimédia, le créateur de ce site est un photographe qui a su dépasser les réflexes de l'amateur pour faire appel à la communauté des spécialistes anglo-saxons, en s'appuyant sur le répertoire constitué par William Allen (www.clt.astate.edu/wallen...). L'ensemble proposé constitue dès à présent la plus importante ressource anglophone en ligne du domaine.

Lire la suite...

"Du bist Deutschland": guerre des blogs ou critique citoyenne?

image

Un nouvel épisode de la guerre des blogs. Tel fut le diagnostic prévisible des spécialistes, convaincus par avance de l'antagonisme des grands médias avec cette forme incontrôlable de l'expression individuelle. Fin septembre était lancée l'une des plus ambitieuses campagnes de publicité allemandes de ces dernières années: vingt-cinq parmi les plus importantes entreprises médiatiques, d'Axel Springer à la chaîne ZDF en passant par la Frankfurter Allgemeine Zeitung ou le Spiegel, délivraient de concert un message d'optimisme: ”Du bist Deutschland” (”l'Allemagne, c'est toi”, voir ci-contre: le site officiel). Une semaine après le traumatisme d'une élection ratée, alors que les responsables politiques se disputaient encore les bribes d'un pouvoir disloqué, cette campagne volontariste définie comme ”überparteilich” (au-dessus des partis) était supposée rendre un peu de sa confiance et de sa fierté à une nation en proie au doute ou à l'inquiétude.

Lire la suite...

Wikipédia, Daguerre et le copyleft

image L'encyclopédie en ligne Wikipedia illustre ses articles "Daguerre" et "daguerréotype" (ci-contre) d'une reproduction de l'icône des origines de la photographie: la plaque de 1837 naguère connue sous le titre de "cabinet de curiosités". Plus ancien enregistrement argentique connu, conservé dans les collections de la Société française de photographie depuis 1897, cette image a rituellement illustré presque toutes les histoires généralistes du médium de la seconde moitié du XXe siècle. C'est visiblement dans l'une de ces publications que Wikipédia a pioché la (très mauvaise) reproduction utilisée en ligne. Aucune autorisation n'a été demandée à la Société française de photographie - et pour cause: une indication de copyleft précise que cette image relève du domaine public en raison de la "date de décès de son auteur" (mort en 1851).

Lire la suite...

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13