Actualités de la Recherche en histoire visuelle

 

Un nouveau site pour Roger-Viollet

image L'agence Roger-Viollet, placée depuis janvier sous la houlette de Nathalie Doury, a inauguré le 15 avril la nouvelle version de son site. Outre une présentation historique des collections et divers dossiers liés à l'actualité, celui-ci offre la possibilité de recherches variées (noir et blanc/couleur, recherche par copyright, tri des résultats, rebondir sur les mots-clés, etc.) sur plus de 270.000 images légendées et indexées, sélectionnées parmi les 8 millions de documents de l'agence. 60.000 d’entre elles proviennent de fonds étrangers partenaires (Alinari, Ullsteinbild, TopFoto, Imagno, UPPA, The Image Works, Bilderwelt, Shaw Family Archives) et offrent un regard complémentaire sur les grands événements des deux derniers siècles. L'ensemble constitue un modèle du genre, unique à l'échelon français, dont le développement se poursuit. Parmi les fonctionnalités actuellement à l'étude, on notera avec intérêt la recherche par reconnaissance de formes, qui devrait être proposée au cours du second semestre 2006.

Dernières acquisitions de la vidéothèque de l'EHESS

image La vidéothèque de l'EHESS dispose d'un fonds de plus d'un millier de films documentaires et une centaine de fictions ainsi que d'ouvrages, de revues et catalogues. Ces documents sont consultables sur place en salle 736, 54 bd Raspail, 75006 Paris, les lundi, mardi, mercredi de 14h00 à 18h00, jeudi de 10h00 à 13h00. Responsable: Corinne Raclin, tél.: 01 49 54 23 60.

  • Profils paysans de Raymond Depardon

Ch. I - L'approche, 1998. R. Depardon entreprend un long voyage cinématographique sur dix ans pour suivre l'évolution de la vie agricole en moyenne montagne. Dans ce premier chapitre s'ouvrent les portes de plusieurs exploitations familiales composées de jeunes agriculteurs, de retraités célibataires et de couples modestes, situées dans les régions de Lozère, Haute-Saône, Ardèche et Haute-Loire.
Ch. II - Le quotidien, 2004. Dans ces mêmes régions, nous retrouvons plusieurs familles du monde rural. Le cinéaste est maintenant mieux accepté. Des jeunes s'installent dans ces régions, dans le même temps de nombreuses exploitations se transforment en résidences secondaires.
Les années déclic, 1983. Dispositif original qui juxtapose la voix, le visage de R. Depardon et ses images, une porte d'entrée vers l'autobiographie d'un fils de paysan.

Lire la suite...

Les études visuelles à la casse?

image Effet secondaire de l'examen en cours du projet de loi DADVSI (droit d'auteur et droits voisins dans la société de l'information), le ministre de la culture a divulgué le 9 mars les accords sectoriels conclus entre le ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche et les sociétés de gestion des droits dans les secteurs de la musique, de l'audiovisuel, de la presse, des arts visuels et de l'écrit (ADAMI, ADAGP, SACD, SACEM, SCAM, PROCIREP, etc.). Alors que la directive européenne de 2001, que la loi française est censée adapter, recommandait la mise en place d'une exception pédagogique inspirée du fair use américain, autrement dit l'exemption du droit d'auteur pour les usages d'enseignement et de recherche, le ministère de la culture a choisi d'imposer l'application d'un droit contractuel au sein des lycées et des universités, qui transforme les contenus d'enseignement et de recherche en marchandises.

Lire la suite...

La correspondance Cromer-Emerson, témoignage de l'émergence d'une histoire des collectionneurs

image Dans le cadre de mes recherches sur les débuts de l'histoire de la photographie française, il m'a été donné de retrouver récemment dans les collections de la Société française de photographie une intéressante correspondance échangée entre le collectionneur Gabriel Cromer (1874-1934) et le célèbre photographe anglais Peter Henry Emerson (1856-1936). Composé de quinze lettres d'Emerson et d'une seule lettre de Cromer, cet échange s'étend entre juin 1930 et mai 1935 (le dernier courrier d'Emerson, postérieur au décès de son correspondant, est une lettre de condoléances adressée à sa veuve). Pourquoi cette correspondance à caractère privé a-t-elle été conservée dans les archives de la Société? La réponse est apportée par la collection des courriers d'Emerson, dont chacun est doublé de sa traduction française, tapée à la machine par un rédacteur anonyme. Il est probable que Cromer, ne lisant pas l'anglais, avait fait appel au secrétariat de la SFP pour bénéficier de ce service, ce qui explique que cette partie de la correspondance ait été archivée.

Tout auréolé du succès de l'exposition historique de la SFP de 1925, Cromer multiplie les conférences et les causeries historiques à la Société, et tente de trouver l'appui du gouvernement pour la création d'un musée de la photographie. Emerson, quant à lui, est occupé à rédiger son History of Pictorial Photography - projet qui restera inachevé. Interrogé par Cromer à propos de l'invention du calotype, Emerson lui répond en en attribuant tout le mérite à Reade plutôt qu'à Talbot, traité de "coquin" - selon une légende dont R. Derek Wood a démontré l'inanité. Mais au-delà de ses motifs explicites, l'apport essentiel de cet échange est de documenter le contexte de l'emergence d'une nouvelle histoire du médium: celle constituée par la première génération des collectionneurs d'images et de matériel photographique anciens. La correspondance témoigne à la fois de la recherche d'un dialogue au sein du petit groupe des spécialistes, du souci nouveau de la vérification ou de l'échange d'informations à caractère historique. Il est tout à fait révélateur d'y découvrir des références répétées aux travaux de Heinrich Schwarz ou de Helmuth Bossert et Heinrich Guttmann – ceux-là même qui donnent son impulsion décisive à la "Petite histoire de la photographie" de Walter Benjamin en 1931. Dans le monde des collectionneurs, l'album illustré des deux allemands, premier du genre, fait visiblement figure de modèle: Emerson questionne Cromer sur la possibilité de trouver un éditeur français pour réaliser une publication semblable. Par le nombre des informations, des conseils ou des acteurs évoqués, ce modeste ensemble de lettres constitue un témoignage irremplaçable, qui révèle combien les célébrations du centenaire de la photographie de 1939 étaient adossées à un long travail préparatoire, véritable bouillonnement d'initiatives et d'échanges où les collectionneurs occupent la première place.

Principales références:

  • SFP, collection des manuscrits, dossiers Cromer, Emerson.
  • Helmuth Bossert, Heinrich Guttmann, Aus der Frühzeit der Photographie. 1840-1870, Francfort/Main, Societäts-Verlag, 1930.
  • Georges Potonniée, "Gabriel Cromer", Bulletin de la SFP, 3e série, vol. XXI, n° 12, décembre 1934, p. 247-249.
  • Walter Clark, "The Cromer Collection at Eastman House", in Janet E. Buerger, French Daguerreotypes, Chicago, Londres, University of Chicago Press, p. xvii-xix.
  • R. Derek Wood, "J. B. Reade’s Early Photographic Experiments:recent further evidence on the legend", British Journal of Photography, 28 July 1972, Volume 119, No. 5845, p.644–646 (en ligne: http://www.midleykent...).
  • Collection des photographies de P. H. Emerson conservées à la George Eastman House.

Merci à Carole Troufléau pour son précieux concours documentaire.

Nouvel affichage de recherche sur Flickr

image Le site de gestion d'images en ligne Flickr donne accès à diverses modalités de recherche (par utilisateur, par mot-clé ou tag, par "interestingness", par date) dont la combinaison ouvre à de larges possibilités. FlickrLeech est une application web qui propose une alternative à l'affichage standard des résultats de recherche, sous forme de mosaïques d'images plutôt que de listes paginées. Certains paramètres sont encore en cours d'amélioration, mais l'outil, puissant, permet dès à présent d'effectuer de façon rapide et intuitive des recherches à priorité visuelle dans le vaste corpus flickérien.

Référence: http://www.houserdesign.com/flickr/

Lire aussi sur ce blog:

Exposition "Figures et portraits" au musée d'Orsay

image Après la galerie de photographie de la Bibliothèque nationale de France, c'est celle du musée d'Orsay qui consacre ses cimaises à l'histoire du portrait: une remarquable sélection effectuée dans les collections par Françoise Heilbrun, assistée de Joëlle Bolloch, qui permet de réviser ses classiques: Hill et Adamson, Nadar, Carjat ou Cameron – mais aussi Humbert de Molard, Disdéri, Adam-Salomon, Aguado, Degas et Lewis Hine, avec une mention spéciale pour Steichen et Stieglitz. Au plaisir, toujours trop rare et qu'on se gardera bien de bouder, de revoir ces oeuvres ou ces signatures célèbres, s'ajoute celui de quelques trésors qui valent à eux seuls le déplacement, comme le minuscule daguerréotype de Delacroix jeune par Léon Riesener (1842), ou le négatif sur papier par Charles Nègre: "Henri Le Secq et une petite fille faisant l'aumône à un joueur d'orgue" (1853). On notera la présence de quelques belles curiosités: plusieurs albums rares ou encore une composition de portraits spirites américains de 1910.

Du 7 mars au 4 juin 2006, musée d'Orsay, 62, rue de Lille, 75007 Paris.

Anne Cartier-Bresson au Getty Conservation Institute de Los Angeles

La dernière semaine de janvier était la période de "L.A. Photo", foire de la photographie très active et équivalente dans son esprit à Paris-Photo, mais centrée sur les galeries américaines. Quelques galeries européennes, surtout allemandes et d’Europe centrale, étaient néanmoins représentées.
Cette manifestation commerciale m'a confirmé que la tendance actuelle du développement des images numériques cohabite de plus en plus avec un intérêt des artistes et des photographes pour les procédés argentiques alternatifs.
A l'occasion d'un colloque consacré à l’authentification des procédés photographiques du XXe siècle, les méthodes actuelles d’analyse des tirages traditionnels à la gélatine du XXe siècle ont été décrites, avec des interventions de collègues américains (Paul Messier, David Miller…), en partenariat avec le Getty Conservation Institute (G. Chiari, Dusan Stulik et son équipe). Les résumés des interventions sont accessibles sur le site du GCI. Ma conférence sur la stratégie de conservation des photographies de la Ville de Paris a clôt cette journée.
Enfin, cette mission a été pour moi l’occasion de proposer de vive voix à la fondation Getty une collaboration avec la Société française de photographie sur le dossier de la valorisation des collections de plaques (projet préparé par Gaëlle Morel et Carole Troufléau).

Le Caravage et la photographie

image Reprises par l'AFP, France 2, Le Nouvel Observateur ou Le Monde, les déclarations de la municipalité de Loches (Indre-et-Loire) selon lesquelles deux tableaux de l'église Saint-Antoine pourraient être de la main du Caravage ont suscité étonnement et amusement auprès de la communauté des historiens de l'art. Suivant l'avis de Pierre Rosenberg, Didier Rykner, dans La Tribune de l'Art, estime qu'il s'agit plutôt de copies anciennes, d'assez bonne qualité, du tableau de Potsdam pour L'Incredulité de saint Thomas et de celui de la National Gallery de Londres pour Le souper à Emmaüs. La discussion se poursuit sur les listes spécialisées: à défaut d'apporter une découverte patrimoniale, l'épisode aura servi à illustrer la possibilité d'effectuer une expertise crédible à partir des seules reproductions photographiques.

Illustration: D'après Michelangelo Merisi, dit le Caravage (1571-1610), "Le souper à Emmaüs", huile sur toile, Loches, église Saint-Antoine, reproduction: mairie de Loches (statut: domaine public).

Références:

Austellung: "August Sander. Linzer Jahre", Köln

image

Arbeiten aus dem Frühwerk des Photographen in Österreich
Eine Ausstellung der Photographischen Sammlung/SK Stiftung Kultur, Köln, in Zusammenarbeit mit der Landesgalerie Linz am Oberösterreichischen Landesmuseum.

Eröffnung: Donnerstag, 9. Februar um 19 Uhr.
Ausstellungslaufzeit: 10. Februar bis 7. Mai 2006, SK Stiftung Kultur, Im Mediapark 7, 50670 Köln.

Die Ausstellung "Linzer Jahre" dokumentiert die frühe Schaffensphase des Photographen, der vor allem durch sein Portraitwerk Menschen des 20. Jahrhunderts Weltruhm erlangte. Die Zeit seiner beruflichen Anfangsjahre wird nun erstmalig mit rund 220 Exponaten dargestellt. Neben Photographien, die Sander u. a. als großformatige Gummi- oder Pigmentdrucke ausführte, werden Exemplare seiner Gemälde, Korrespondenz, Rezensionen sowie Bücher gezeigt, die seine Entwicklungsjahre näher beleuchten und die Ambitionen des jungen Künstlers mit seinem späteren Oeuvre in Verbindung setzen.

Lire la suite...

ART-Guide: un nouveau moteur de recherche dédié à l'histoire visuelle

image La liste H-ArtHist signale la connexion du moteur de recherche ART-Guide – Sammlung kunsthistorischer Internetquellen, réalisation commune des bibliothèques universitaires de Heidelberg et de Dresde, au Virtuellen Katalogs Kunstgeschichte (VKK) de l'université de Karlsruhe, qui ouvre à des méta-recherches dans les catalogues des bibliothèques d'histoire de l'art allemandes et européennes.
Spécialisé dans l'indexation des ressources en ligne (portails, banques d'images, listes de diffusion, etc), ART-Guide se donne pour objectif de couvrir l'ensemble de l'histoire visuelle européenne de l'antiquité à nos jours. En cours d'enrichissement, sa base de données présente d'ores et déjà un large éventail de ressources, qui vont de l'archive Kurt Schwitters du Sprengel Museum Hannover à la section "Visual arts" du Arts and Humanities Data Service, en passant par le Art Theft Program du FBI.

Source: Sabine Häußermann, Universitätsbibliothek Heidelberg, liste H-ArtHist, 17 janvier 2006.
Edit: Lire aussi sur ce blog: Création d'une archive ouverte en histoire de l'art par l'université de Heidelberg, 23/10/2006.

L'inventaire Potonniée, ou les débuts de l'histoire de la photographie française

image Dans le cadre des recherches effectuées pour le séminaire "Problématiques d'histoire de la photographie", une intéressante trouvaille mérite d'être mentionnée. A la date du 28 février 1913, les procès-verbaux du conseil d'administration de la Société française de photographie notent: M. Cousin informe le Conseil que M. Potonniée, membre de la Société, qui s'intéresse tout particulièrement à l'Histoire et aux Archives de la Photographie, est disposé à collaborer à l'établissement d'un classement et d'un inventaire détaillé des épreuves et documents que possède la Société. Le Conseil accepte cette offre et M. le Président autorise l'usage de son cabinet pour les travaux de classement.

Lire la suite...

Mobilisation contre le projet de loi "Droit d'auteur et droits voisins..."

image Les dernières informations sur le texte de loi consacré au droit d'auteur et droits voisins dans la société de l'information, qui doit être examiné les 20 et 21 décembre prochains à l'Assemblée nationale, confirment les pronostics les plus sombres et achèvent de conférer au texte des aspects liberticides. Alors que les usagers n'avaient jusqu'à présent guère pesé dans les débats, ces perspectives ont provoqué un renforcement soudain de la mobilisation. A l'initiative de l'Ecole normale supérieure de sciences humaines et sociales de Lyon, plusieurs sites institutionnels se sont mis en mode d'alerte et affichent en page d'accueil un message d'information et de protestation, bientôt repris sur le site du Lhivic (http://www.lhivic.org). Dès 20h, la barre des 50.000 signatures a été franchie sur la pétition Eucd.info, qui demande le retrait du projet de loi.

Lire la suite...

L'Etat est accusé de négliger des fonds photographiques dont il a la charge

"A Paris, le 23 novembre, était organisée une vente de photos peu commune: les 43.000 € récoltés financeront les actions en justice d'une association qui agite la photographie depuis plus d'un an. L'Association de défense des intérêts des donateurs et ayants droit de l'ex-Patrimoine photographique (Adidaepp) accuse l'Etat de négliger les fonds dont il a la charge.
Les seize fonds ont été réunis, dans les années 1980 et 1990, par le ministère de la culture grâce surtout à des donations, parfois des achats: on y trouve les archives d'André Kertész, des oeuvres du photographe de plateau Roger Corbeau, le fonds des studios Harcourt, ceux de photographes en activité, Michael Kenna et Bruno Réquillart ou le fonds Willy Ronis, qui en conserve l'usufruit. Soit une grande majorité de négatifs, mais aussi des tirages et de la documentation..."
Lire la suite...

Par Claire Guillot, Le Monde, publié le 8 décembre 2005 (édition du 9 décembre).

Lire aussi sur ce blog:

Dernières acquisitions de la vidéothèque de l'EHESS

La vidéothèque de l'EHESS dispose d'un fonds de plus d'un millier de films documentaires et une centaine de fictions ainsi que d'ouvrages, de revues et catalogues. Ces documents sont consultables sur place en salle 736, 54 bd Raspail, 75006 Paris, les lundi, mardi, mercredi de 14h00 à 18h00, jeudi de 10h00 à 13h00. Responsable: Corinne Raclin, tél.: 01 49 54 23 60.

Lire la suite...

Library of Congress: 1 million d'images en ligne

image Un million d'images accessibles en ligne: tel est le chiffre récemment annoncé par la Library of Congress, dont le département des estampes et de la photographie constitue l'une des plus importantes collections spécialisées au monde, avec environ 14 millions de documents conservés.

Parmi cet ensemble sont notamment signalés la collection George Grantham Bain, qui réunit plus de 50.000 images issues de la plus ancienne agence photographique américaine, couvrant le premier quart du XXe siècle, ou encore les PH Filing Series, une sélection de 2.500 épreuves de photographes connus, de Berenice Abbott à Harvey Zipkin.

On regrettera que l'interface de présentation des images, en html, ne soit pas à la hauteur de la richesse de cette ressource.

Référence: http://www.loc.gov/...
Source: Laura Gottesman sur H-Museum, 28 novembre 2005.

Illustration: Wilbur Wright, "First flight, 120 feet in 12 seconds, Kitty Hawk, North Carolina" (Orville Wright at the controls of the machine), 17 décembre 1903, coll. Library of Congress.

< 1 2 3 4 5 >