Actualités de la Recherche en histoire visuelle

 

Small is beautiful (3): la chanson de la télé

image Dîner en famille. Au dessert, la pub. De là où je suis, sans regarder, je reconnais une illustration musicale déjà entendue trois ou quatre fois, qui me chatouille l'oreille. Ma femme est bien plus forte que moi question variétés. — Tu connais ça ? — On dirait une version anglaise d'une chanson de France Gall, qu'elle dit, un truc genre "les filles", na na na... Là, je rigole. On ne dirait pas du tout du France Gall (j'ai tort: elle est vraiment forte).

Lire la suite...

L'invention du divorce d'Etat

image Dans les dernières semaines de la campagne présidentielle, alors que Nicolas Sarkozy creusait l'écart avec Ségolène Royal, quelques gauchistes désespérés faisaient circuler la rumeur d'un prochain départ de Cécilia. Trop beau pour être vrai, ce scénario semblait seul capable de porter un coup d'arrêt à l'ascension du tribun. Sur quelles bases imaginait-on qu'une séparation d'avec son épouse fut susceptible de fragiliser le candidat? Nul ne s'aventurait dans le détail de l'analyse, mais il paraissait clair qu'un tel cas de figure eut constitué un accident grave. Une bombe atomique, chuchotait-on.

En début de semaine encore, malgré l'impatience grandissante des médias, le comportement de Cécilia Sarkozy était manié avec autant de précautions qu'un flacon de nitroglycérine. Affaire privée, disaient ceux qui ne voulaient pas risquer de nuire au président de la République. Etant entendu qu'une telle péripétie ne pouvait que lui causer du tort. Et pourtant, deux jours après l'annonce officielle du divorce, non seulement l'affairement médiatique est retombé comme un soufflé (moins de 20 secondes au JT d'hier soir), mais le président, loin d'avoir été affaibli, semble sortir intact, voire grandi, de la tempête. Comment expliquer ce retournement?

Lire la suite...