Actualités de la Recherche en histoire visuelle

 

Une image qui vole en éclats

image

Chacun se souvient de l'extraordinaire mise en scène familiale qui avait marqué l'intronisation du nouveau président de la République, le 16 mai dernier. Abondamment reprise par les journaux et les télévisions, cette image d'une famille recomposée modèle avait donné le la de la "rupture" selon Sarkozy, bien décidé à prendre ses distances avec les pesanteurs républicaines de ses prédécesseurs.

Selon les informations diffusées aujourd'hui par le quotidien suisse La Tribune de Genève (doublé dans 24 Heures), confirmant les rumeurs de séparation qui circulaient dans la blogosphère depuis une semaine (ne cherchez pas dans la presse française: Libé a démenti), cette exhibition d'un bonheur familial sans faille n'aurait été qu'une fiction de circonstance. N'en déplaise à Laurent Joffrin, ce n'est pas internet qui nous fait régresser au XIXe siècle, mais bien le goût sulpicien des services de la présidence, amateurs d'images emblématiques dans la grande tradition du dessinateur Job. Après le film légendaire H.B. Human Bomb, la figure de l'intronisation rejoint les allégories de l'histoire officielle du régime. Un récit qu'il devient de plus en plus difficile de conjuguer avec le réel.

Google: mettez YouTube dans votre pub

Les fonctions économiques des plates-formes visuelles se précisent. Selon un article du New York Times, Google lance un nouveau service intégrant YouTube à sa régie publicitaire. Les vidéos originales d'une centaine de "YouTube content creators" volontaires sont diffusées par l'intermédiaire du système AdSense, en fonction de l'analyse contextuelle automatique qui évalue la pertinence du rapport entre un contenu et un site. Sans en préciser la répartition, Google indique que les revenus seront partagés avec les auteurs. “Nous inaugurons une distribution incrémentale pour nos créateurs de contenus”, estime Christian Oestlien, directeur de produit pour AdSense. Mais selon un concurrent, cette possibilité n'intéressera que les sites à audience réduite.

Référence: Miguel Helft, "Google to Put YouTube Videos on Its Ad Network", New York Times, 9/10/2007.