image Peut-on être simultanément journaliste et blogueur? Laisser parler tout à la fois sa raison et son coeur? Au moment de faire le bilan, Daniel Schneidermann, pilote du Big Bang Blog (l'un des lieux les plus prisés de la blogosphère et un média désormais plus intéressant et plus réactif que l'émission "Arrêt sur images") retrouve les habitudes de sa corporation d'origine. Dans un entretien intitulé "Pendant la campagne, les médias en ligne ont raté des occasions d'acquérir une vraie stature", publié par Le Monde.fr, il estime notamment que "l'amateurisme, c'est ce qui fait le charme des médias en ligne", mais que "les blogs n'ont pas réussi à prendre le relais et n'ont pas réussi à produire une information alternative crédible".

Surprise! Dans l'édition d'aujourd'hui d'"Arrêt sur images", Schneidermann a choisi d'asseoir aux côtés de Henri Guaino, auteur des discours de Nicolas Sarkozy, deux débatteurs: Jean Véronis et Gérard Miller. Professeur de linguistique à l'université d'Aix en Provence, Jean Véronis a aussi été l'un des blogueurs les plus actifs de la campagne présidentielle, fournissant en direct matériel et analyses des discours des différents candidats sur Technologies du Langage (où l'on peut lire par exemple le passionnant décryptage de l'expression "La France qui se lève tôt"). Quant à la présence de Gérard Miller, elle n'était évidemment pas justifiée par ses prestations chez Ruquier, mais par la vidéo diffusée dans les derniers jours de campagne sur Dailymotion, où le psychanalyste proposait un examen serré des principaux slogans sarkozistes, dont a déjà dit ici même tout le bien qu'on en pensait. Alors, Daniel? Le web, amateur et incapable de prendre le relais? Ou bien suffisamment pertinent pour nourrir une émission télévisée? A vous lire, on se dit pourtant qu'il y a aussi des blogueurs qui se lèvent tôt...