image La thèse de doctorat de langue et civilisation japonaise Le premier âge d'or de la photographie au Japon, 1848-1883. Constitution et analyse d'une base de données iconographique de la fin de la période Edo (période Bakumatsu) au milieu de la période Meiji, présentée par Claude Estebe à l’Inalco sera soutenue le samedi 28 janvier 2006, de 14h à 18h, en salle A709 de l’Université Paris Dauphine (7e étage de la nouvelle aile), Place du Maréchal de Lattre de Tassigny, 75016 Paris.

Jury: Pierre-François Souyri (directeur de thèse, Inalco/université de Genève), Sylvie Aubenas (Bnf), Michel Frizot (CNRS/Cral), Emmanuel Lozerand (Inalco), Christian Polak (K.K. SERIC, Tôkyô), Eric Seizelet (CNRS/IAO).

Résumé

L’étude de fonds japonais, complémentaire des fonds occidentaux où l’importance de Yokohama est surévaluée (Beato, Stillfried, Kinbei…) nous apprend que, dès 1860, les principaux centres de la photographie sont en réalité Edo (Tôkyô) et Ôsaka, suivis de Kyôto, Nagasaki, Yokohama, Hakodate (Ueno, Shimooka, Ukai, Hori, Uchida …).

Lire la suite...